Lutte contre le coronavirus : le Professeur Simon Narcisse Tomety lance un appel pressant aux États africains

La pandémie de Coronavirus qui fait ravage dans plusieurs pays ne laisse personne indifférent. A travers un message diffusé sur sa page Facebook, l’ancien Directeur de l’école de la nouvelle conscience, Simon Narcisse Tomety, s’est intéressé aux ressources budgétaires des pays africains pour lutter contre le coronavirus.

Pour le Professeur Simon Narcisse Tomety, chaque pays africain doit reconsidérer son budget 2020 pour en faire un budget de guerre systémique. Selon lui, c’est une urgence nationale car le confinement n’est que le début de cette guerre avec ses exigences en hygiène. « J’ai passé en revue les ressources budgétaires de chaque pays sur le coronavirus et je trouve cet effort financier de ridicule et même d’inconséquent. Inadmissible parce que nos capacités d’analyse des systèmes complexes et d’une crise sanitaire mondiale sont trop lacunaire encore. Nous ne faisons pas d’analyse des implications stratégiques de ce virus sorcier, j’entends Covid19 », regrette-t-il.

Il s’agit ici de constituer un budget de guerre sanitaire et microbienne mondiale puisque, d’après lui, l’Afrique est le maillon le plus faible sur les plans de la gouvernance publique, de la santé, de l’alimentation, de la nutrition, de l’hygiène et de l’eau. « Le drame, c’est le continent qui bat le record mondial de l’illettrisme, de l’endoctrinement religieux, de la dictature avec son système de criminalisation de la pensée et de la parole. Combien d’Africains sont déjà informés des ravages de ce virus ? », s’interroge-t-il.

A en croire l’ex-Directeur de l’école de la Nouvelle conscience, le décès de la députée Burkinabé est un signal fort pour les États africains.
« L’heure est très grave et il faut en prendre conscience. Un sursaut de solidarité est indispensable sans quoi les populations vulnérables seront décimées car leurs défenses immunitaires sont déjà problématiques », a insisté Simon Narcisse Tomety.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus