Libye : les forces de Haftar massacrent les mercenaires envoyés par la Turquie

Le nombre de mercenaires syriens tués en Libye par les forces de l’armée nationale libyenne (LNA), passe à 140 alors que de nouveaux corps arrivent dans les zones sous contrôle turc à Alep, rapporte syriahr.com, citant les rapports de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (SOHR).

A lire aussi:

Le nombre de morts des mercenaires syriens qui ont été expédiés en Libye par la Turquie et tués dans des batailles contre les forces de la LNA du général Khalifa Haftar, y a augmenté. Dix nouveaux corps de combattants syriens sont arrivés dans les zones tenues par les Turcs dans la campagne septentrionale d’Alep, portant à 139, le nombre de mercenaires syriens qui ont rejoint les opérations militaires en Libye et y ont été tués. Selon des sources SOHR très fiables, les combattants ont été tués lors d’affrontements sur les lignes de front de Salah Al-Din au sud de Tripoli, Al-Ramlah près de l’aéroport de Tripoli, la zone du projet Al-Hadabah, Misrata et d’autres zones en Libye.

Jeudi, des sources fiables du SOHR ont indiqué que la Turquie avait baissé les salaires des combattants syriens qui s’étaient portés volontaires pour engager la guerre en Libye, leur nombre dépassant les 6 000, le nombre demandé par la Turquie. Au cours de la période récente, des sources du SOHR ont indiqué que le nombre de recrues arrivées à Tripoli à ce jour était passé à près de 4 750, tandis que près de 1 900 autres sont arrivées en Turquie pour suivre des cours de formation. La Turquie est le principal soutien du Gouvernement de Tripoli reconnu par l’ONU (GNA) qui combat depuis des mois, les forces de la LNA qui tentent de prendre le contrôle de la capitale libyenne avec l’aide de l’Egypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus