Libye : la réaction de la France après la démission de l’envoyé spécial de l’ONU

La France a annoncé mercredi ses regrets à l’annonce de la démission de l’envoyé spécial de l’ONU en Libye, Ghassan Salame.

A lire aussi:

Après la décision de l’envoyé spécial des Nations Unis en Libye, Ghassan Salame, de démissionner de son poste, les autorités françaises ont réagi et déploré l’a décision.

«Ghassan Salame a mené sa mission avec dignité depuis juin 2017. Nous saluons ses efforts visant à un cessez-le-feu et à l’instauration d’un dialogue politique entre les parties libyennes, sous le parrainage des Nations Unies», a déclaré le ministère français des Affaires étrangères.

Le ministère a appelé les parties libyennes à respecter le cessez-le-feu et à entamer des pourparlers politiques complets, dans lesquels toutes les parties sont représentées. La France a ensuite renouvelé son soutien total et inconditionnel aux efforts du Secrétaire général des Nations Unies en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus