Aurlus Mabele, figure la plus marquante de l’histoire du Soukous © pagesafrik.info

France – Aurlus Mabélé: obsèques et inhumation du roi du Soukous (Vidéo)

Le célèbre chanteur congolais, Aurlus Mabélé, le père fondateur du soukous, emporté par le coronavirus le 19 mars 2020 à l’âge de 67 ans, a été inhumé, vendredi 27 mars.

Aurlus Mabélé, qui s’est éteint jeudi 19 mars à l’hôpital Simone Veil d’Eaubonne, a été inhumé dans la stricte intimité familiale en région parisienne. La dépouille du grand défenseur de la musique congolaise des années 90, en Europe, aux Antilles et en Afrique de l’Ouest, n’a pas été transférée dans son pays natal, contexte de coronavirus oblige.

De son vrai nom, Aurélien Miatsonama, Mabélé était pour les Congolais une vraie légende. Le soukous qu’il a créé, musique entraînante qui a connu un vif succès, dans les années 80-90, avec son groupe Loketo, chez nous, lui aura permis de sillonner l’Europe et l’Afrique. En 25 années de carrières, il a vendu plus de 10 millions de disques. Ses titres “Loketo”, “Femme ivoirienne”, “Vacances aux Antilles”, restent dans les mémoires. Victime d’un AVC, il y a quelques années, il en gardait les séquelles, selon les médias africains. Affaibli, il aura été l’une des victimes du coronavirus. Il avait 67 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.