Fermeture des frontières nigérianes : le président Buhari évoque les avantages et la marche à suivre

La fermeture partielle des frontières terrestres du Nigéria avec ses voisins a énormément profité au pays, a déclaré le président Muhammadu Buhari mardi.

A lire aussi:

Lors d’une audience avec le président sortant de la Banque de la CEDEAO pour l’investissement et le développement (BIDC), M. Bashir Mamman Ifo, et son successeur, le Dr George Nana Donkor, à la Villa présidentielle, Abuja, le président Buhari a évoqué la fermeture partielle des frontières de son pays. Il a déclaré que cette démarche avait donné au Nigeria un certain nombre d’idées et que cela avait été d’un grand avantage pour le pays. «Nous avons économisé des millions de dollars. Nous avons réalisé que nous n’avons pas à importer de riz. Nous avons atteint la sécurité alimentaire. Nous avons limité l’importation de drogues et la prolifération des armes légères qui menacent notre pays », a indiqué le président.

Buhari a également exprimé la volonté de son administration de mettre en œuvre la décision du comité tripartite comprenant le Nigéria, le Bénin et le Niger sur la fermeture partielle de la frontière terrestre du pays dès que le rapport sera reçu par le gouvernement. Il a remercié le Président sortant de la Banque de la CEDEAO pour le succès enregistré au cours de son mandat et a exhorté son successeur à s’appuyer sur ces réalisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus