Espagne: des patients atteints du Covid-­19 s’échappent des hôpitaux débordés

L’Espagne est le pays d’Europe le plus touché par le coronavirus après l’Italie. Plusieurs patients atteints du Covid-­19 ont fui les hôpitaux, débordés ces derniers jours dans la région de Madrid, en Espagne.

A lire aussi:

Hôtels réquisitionnés, installation d’hôpitaux de campagne avec l’armée, fabrication de masques dans les ateliers textiles et impression de pièces de respirateurs en 3D… Les initiatives se multiplient en Espagne pour soutenir l’effort des hôpitaux débordés face à la déferlante de Covid-19.

Dans cette cette situation catastrophique, des patients doivent s’allonger par terre dans les couloirs des hôpitaux. D’autres par contre, s’échappent des hôpitaux débordés. Les derniers cas ont été signalés à Leganés et Benidorm, forçant les autorités à déployer d’«énormes efforts» pour les retrouver et les ramener, a expliqué mardi José Angel Gonzalez, chef de la police nationale. La situation est décrite comme critique.

Les chiffres annoncés chaque jour donnent le vertige. Seulement au cours de la journée du mardi 24, 514 personnes sont décédées en Espagne à cause du Covid-19 (+24 % par rapport à la veille), portant le total à 2 700 victimes. Le nombre de contaminés s’envole au-dessus de la barre des 40 000 personnes. Nul ne sait jusqu’où les chiffres vont monter. Loin de rassurer le pays, le président Sánchez annonce que « la vague la plus dure est en train d’arriver », invitant les Espagnols à « montrer leur force et leur courage ».

L’horreur de l’épidémie est sans limite. Mardi 24, on apprenait que des militaires, missionnés pour désinfecter les centres de personnes âgées, ont retrouvé des dizaines de résidents âgés, totalement abandonnés à leur sort. Dans ce centre gériatrique du quartier d’Usera, déserté par le personnel, certains anciens n’avaient pas été alimentés de la journée, d’autres étaient décédés dans leur lit, depuis plusieurs heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus