Espagne – Coronavirus : attaques contre des ambulances transportant des malades

Un certain nombre de jeunes du sud de l’Espagne ont attaqué un convoi d’ambulances transportant des patients âgés, atteints de coronavirus, jetant des pierres sur les véhicules.

A lire aussi:

L’attaque a eu lieu dans la ville de La Línea de la Concepción, qui se trouve à la frontière espagnole avec le territoire britannique de Gibraltar, et a vu les jeunes empêcher le passage du convoi de véhicules médicaux qui transportaient 28 personnes âgées infectées par le coronavirus. La police locale a arrêté deux personnes, l’une de 35 ans et l’autre de 32 ans, mais a déclaré qu’un total de 50 jeunes étaient impliqués dans l’incident, qui a également vu des policiers attaqués avec deux engins explosifs artisanaux, selon Sud-Ouest.

« Plusieurs jeunes se sont rassemblés à l’entrée de la ville et ont lancé des pierres sur les ambulances et laissé un véhicule de l’autre côté de la route pour tenter de l’empêcher d’atteindre sa destination », a confirmé un porte-parole de la police, dans des commentaires rapportés par le Daily Mail. « Les policiers ont arrêté les deux occupants du véhicule, deux hommes âgés de 32 et 35 ans. Une fois les personnes âgées ramenées à leurs domiciles, la police a dû établir un cordon de sécurité autour des résidences car une cinquantaine de personnes, à l’extérieur, menaçaient de causer des problèmes », ont-ils ajouté. D’autres actes de vandalisme se sont produits plus tard dans la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus