En pleine crise de coronavirus, le Lassa fait 176 morts au Nigéria

Au moment où le Nigéria multiplie ses efforts pour limiter la propagation de l’épidémie de coronavirus, le Centre national de contrôle des maladies (NCDC) a révélé que le nombre de décès dus à la fièvre de Lassa dans le pays est passé à 176.

A lire aussi:

La fièvre hémorragique à virus Lassa a encore montré ses crocs au Nigéria. Le nombre de décès dû à l’épidémie passe désormais à 176, selon un dernier bilan établi par le Centre national de contrôle des maladies (NCDC). Un bilan en hausse de 15 décès, comparativement à la semaine dernière qui est de 161 morts comme le rappelle le site Within Nigeria. Depuis le début de l’épidémie en janvier, au moins 27 États du Nigeria, y compris son centre économique de Lagos, ont été touchés par la maladie.

La fièvre de Lassa, endémique au Nigeria, appartient à la même famille que les virus Ebola et Marburg, mais elle est beaucoup moins fulgurante que ces deux dernières. La transmission se fait par les excrétions de rongeurs ou par contact direct avec les liquides biologiques d’une personne malade. Une fois déclarée, la fièvre est suivie d’hémorragies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus