Décès du ministre soudanais de la défense

Le ministre soudanais de la Défense, le général Jamaleddin Omar, est décédé mercredi d’une crise cardiaque au Soudan du Sud, a rapporté l’agence de presse d’Etat, SUNA.

A lire aussi:

Le général Omar se trouvait à Juba, la capitale du Soudan du Sud, prenant part à des pourparlers de paix entre le gouvernement de transition de son pays et des groupes d’opposition. SUNA a déclaré que des dispositions sont en cours pour transporter le corps pour l’enterrement au Soudan. Omar était membre du Conseil souverain du Soudan, qui a pris le pouvoir l’année dernière dans le cadre d’un accord de partage du pouvoir, de 39 mois, entre l’armée et le mouvement pro-démocratie, qui a mené le soulèvement contre l’ancien président, Omar el-Béchir.

Dans un communiqué de presse, le général Abdel Fattah al-Burhan, qui dirige le Conseil souverain, a déclaré qu’il pleurait la mort d’Omar « décédé en luttant pour la stabilité du Soudan » – une référence aux pourparlers de paix avec les rebelles. Omar a été promu au grade de premier lieutenant-général le 15 avril 2019 par le chef du Conseil souverain, le général Abdel Fattah al-Burhan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus