COVID-19: flou autour des chiffres réels sur le nombre de décès en Chine

Après le confinement, des milliers de personnes sont allées chercher les cendres et les certificats de décès de leurs proches. Cette affluence devant les crématoriums attise la polémique autour des chiffres avancés sur le nombre de décès par les autorités chinoises.

A lire aussi:

Après plusieurs mois de confinement, la population chinoise commence peu à peu à sortir pour vaquer à diverses occupations. Ainsi, on assiste depuis plusieurs jours à de longues files d’attentes de la population devant les crématoriums afin de récupérer les cendres de leurs parents incinérés, pour cause de décès dus au covid-19. C’est ce nombre très élevé de personnes dans les files d’attentes qui a causé la polémique sur les réels chiffres liés au nombre de décès déclaré par les autorités chinoises, sachant que celles-ci ont déclaré 3.311 décès pour toute la chine avec plus de 82.000 cas confirmés sur une population de plus 1,386 milliard (2017).

« Des files d’attente interminables et silencieuses de familles allant récupérer les cendres de leurs proches quand elles pouvaient sortir de leur confinement. Et ces photos de camions rapportant 6 500 urnes dans l’un des huit crématoriums de la ville de Wuhan. De quoi alimenter la polémique en Chine et au-delà. Pour une radio financée par les Américains, il y aurait 40.000 victimes à Wuhan, pour les Britanniques, ce serait entre 45.000 et 60.000. Une fourchette un peu large pour s’approcher de la vérité des faits », a déclaré un confrère de France TV Info.

Le nombre de morts sous-évalué ?

Le journal économique chinois en ligne, Caixin, affirme en se basant sur les arrivées d’urnes funéraires à Wuhan, que les données des autorités chinoises sont largement sous-évaluées. Selon Caixin, relayé par le site l’Echo, plus de 6.500 urnes auraient été livrées ces deux dernières semaines dans un seul funérarium. La ville en possédant sept, cela ferait 45.500 urnes au total, affirme le journal. Lors d’une autre enquête, les 25 et 26 mars, la même source a constaté l’arrivée de 2.500 urnes par navire chaque jour dans la ville.

Selon France 24, une enquête basée sur l’activité des crématoriums de Wuhan a révélé qu’un crématorium a tourné pendant 19 heures sur 29 jours et d’après leur décompte, 16.530 incinérations ont eu lieu durant le mois. Ces chiffres contrastent bien avec ceux officiels révélés par les autorités chinoises, puisque le pays compte plusieurs autres crématoriums.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus