Coronavirus : l’immigration clandestine change de sens, des italiens fuient vers l’Afrique

La police maritime ivoirienne a interpellé jeudi, dans la localité de Sassandra, près d’une vingtaine de ressortissants italiens entrés dans le pays clandestinement, ont rapporté les médias locaux et étrangers.

A lire aussi:

Le Coronavirus a-t-il changé les habitudes du monde ? Alors que la maladie sévit fort en Europe, les ressortissant du vieux continent seraient-ils en train d’émigrer vers l’Afrique ? La question reste posée. C’est justement dans ce contexte que la police maritime de la Côte d’Ivoire a interpellé jeudi 18 italiens entrés sur son territoire par voie maritime. Selon le ministre ivoirien des affaires maritimes, Légré Philippe, leur bateau a accosté dans les environs de la ville de Sassandra où ils ont été interpellés par les forces de l’ordre.

Le ministre indique que ces immigrés clandestins ont tout de suite été conduits en isolement où ils passeront les 14 prochains jours afin d’être sûr qu’ils ne sont pas porteurs du virus. L’acte posé par ces italiens fait supposer qu’ils auraient fui leur pays pour échapper à la vague de contaminations au Coronavirus qui croît de façon galopante en Italie. Le pays comptait jeudi, 74 386 cas confirmés du covid-19 avec près de 8000 morts. Pour rappel, la maladie pandémique n’épargne aucun pays ou presque ; la Côte d’Ivoire compte plus de 100 cas sur son territoire.

1 commentaire
  1. jean dit

    ils viennent de manière durable et ils feront ensuite venir tout le reste de leur famille, pour profiter de vos acquis sociaux !!! Fermez leur vos frontieres !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus