Coronavirus : le président ougandais dénonce des Fake News alors que les cas grimpent

Le président de l’Ouganda, Yoweri Museveni, a déclaré que la nouvelle, selon laquelle il avait imposé un verrouillage total du pays, était fausse.

A lire aussi:

Par le biais de son compte Twitter, Museveni a déclaré samedi qu’il n’avait pas donné de telles directives et qu’il informerait les Ougandais de toute nouvelle mesure que le pays prendrait pour limiter la propagation du coronavirus, en utilisant le canal habituel d’une émission en direct. «Mon équipe m’a informé d’un faux tweet disant que j’avais ordonné un verrouillage total du pays. C’est faux. Comme je l’ai indiqué plus tôt, je tiendrai le pays informé de toute nouvelle mesure visant à freiner le covid-19, par la voie habituelle d’une émission en direct », a déclaré Museveni.

Les fausses informations allèguent que Museveni a ordonné un verrouillage total qui devrait commencer samedi soir et durer 21 jours. Cela survient alors que le pays a confirmé cinq autres cas de covid-19, portant à 23, le nombre de cas positifs en Ouganda. Le ministère ougandais de la Santé a déclaré que les cinq nouveaux cas avaient été importés et que les patients étaient en quarantaine au moment du test. Il a indiqué que 1 175 personnes sont sous traitement, alors que 876 d’entre elles sont en quarantaine institutionnelle et les 299 autres, en auto-quarantaine. Les 18 précédents patients confirmés positifs au virus sont dans un état stable.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus