Coronavirus : deux rwandais abattus pour avoir violé les mesures de confinement

La police rwandaise a tué deux personnes qui ont défié les mesures sécuritaires imposées par les autorités pour limiter la propagation de l’épidémie du coronavirus dans le pays, a-t-on appris auprès des médias locaux.

A lire aussi:

A l’instar des autres pays africains, le Rwanda subit aussi la foudre du coronavirus. Selon un dernier bilan officiel, le pays comptabilise 41 cas confirmés. Une situation prise très au sérieux par le gouvernement rwandais qui a instauré des mesures strictes pour endiguer autant que possible cette pandémie qui n’a de limite que le ciel. Depuis samedi, les déplacements non essentiels et les visites hors du domicile ne sont plus autorisés  dans le pays. Dans le même temps, toutes les frontières du pays sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Des mesures drastiques que les rwandais sont conviés de respecter rigoureusement sous peine de sanctions.

Selon Bloomberg, la police rwandaise aurait tué par balles deux personnes qui ont défié les ordres de verrouillage imposés par le gouvernement. Les deux hommes dans la vingtaine « ont tenté de se battre avec des officiers« , a déclaré mercredi par téléphone le porte-parole de la Police nationale rwandaise, John Bosco Kabera, précise la source.

Au dernier décompte, le Rwanda totalise 41 cas confirmés de coronavirus.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X