Coronavirus : des dîmes et offrandes en ligne après l’interdiction du service religieux au Nigéria

En pleine crise de coronavirus, où les manifestations religieuses sont interdites par les gouvernements, un pasteur nigérian a eu une idée originale pour permettre à ses fidèles de continuer à payer leur dîmes et offrandes à Dieu.

Des millions d’individus et d’organisations à travers le monde luttent contre la propagation de la pandémie du COVID-19, qui a considérablement affecté l’économie mondiale. Au Nigéria, les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits dans le pays. Une mesure qui affecte les caisses des nombreuses églises qui pullulent dans le pays. Mais un pasteur a trouvé le moyen pour permettre aux membres de son ministère d’offrir leurs offrandes et dîmes à Dieu.

En effet, le pasteur Mathew Ashimolowo, pasteur principal du KICC, a posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour appeler les membres de son église à continuer de payer leurs offrandes et dîmes via Internet pour compenser l’interdiction de se rassembler.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus