Coronavirus au Niger: le président Mahamadou Issoufou libère le chef de file de l’opposition

Le chef de file de l’opposition nigérienne et ancien président de l’Asemblée Nationale, Hama Amadou, a bénéficié d’une remise gracieuse de peine dans le cadre des mesures sociales en lien avec la lutte contre le coronavirus. 

A lire aussi:

Incarcéré à la prison civile de Filingué depuis novembre 2019, après son inculpation à un an de prison ferme dans la supposée affaire de trafic d’enfants, l’opposant Hama Amadou a été libéré par le président Mahamadou Issoufou.

En effet, au nombre des 1540 détenus graciés par le président Mahamadou Issoufou pour des raisons humanitaires et pour désengorger les maisons d’arrêt dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, figure son principal rival, Hama Amadou, ancien président de l’Asemblée nationale. Qualifié de cabale politique, Hama Amadou, pourrait se prononcer dans les prochaines minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus