Coronavirus: accusé d’avoir contaminé le prince Charles, Prince Albert répond

Le Prince Albert a abordé les rumeurs selon lesquelles il aurait causé le coronavirus du prince Charles.

S’adressant à la radio RTL jeudi, le prince De Monaco, 62 ans, qui a également été testé positif au coronavirus, a évoqué les spéculations dans les presses britannique et française, selon lesquelles l’une des familles royales aurait pu faire tomber le virus par l’autre, à la suite d’une réunion à laquelle ils ont assisté, début mars à Londres. Les deux membres de la famille royale étaient présents à l’événement Water Aid le 10 mars, a déclaré Albert à l’intervieweur, Stéphane Bern. «J’étais à une table ronde pour sa fondation, mais nous n’avons jamais serré la main. J’étais à l’autre bout de la table, très loin », a-t-il expliqué.

« Nous nous sommes salués de la tête, donc je ne pense pas que je puisse vraiment être accusé de le contaminer », a-t-il ajouté en riant. « Il y avait beaucoup d’autres personnes autour du centre des congrès et je sais qu’il a poursuivi son emploi du temps pendant plusieurs jours », a poursuivi Albert, ajoutant que l’héritier britannique du trône « avait plusieurs autres opportunités de l’attraper. »

Selon des sources, Albert a d’abord développé des signes de la maladie après son retour de Londres, ce qui lui a valu d’être testé le lundi 16 mars. Un porte-parole de Clarence House a confirmé mercredi le diagnostic de Charles dans un communiqué, déclarant: «Le prince de Galles a été testé positif pour le coronavirus. Il présente des symptômes bénins mais reste en bonne santé et a travaillé comme d’habitude à domicile ces derniers jours. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus