Burkina Faso : la police subit la plus lourde perte en une seule attaque

Au moins une dizaine de policiers ont été tués par des hommes armés qui ont attaqué la ville de Sebba, dans le nord du Burkina Faso, ont rapporté dimanche les médias locaux.

A lire aussi:

Selon un rapport de l’agence Anadolu, l’attaque a eu lieu samedi et les pertes en vies humaines constituent la plus lourde perte de policier en une seule attaque. «Les assaillants déguisés en uniforme des Forces armées du Burkina Faso ont initialement saboté les installations de communication. Ils ont attaqué simultanément un poste de police et un poste militaire. Mais c’est le commissariat central qui a été la cible principale de l’attaque », a déclaré une source policière aux médias locaux.

Selon la source, les assaillants ont bloqué diverses entrées de la ville et endommagé des biens importants. Les terroristes ont emporté du matériel militaire, y compris un véhicule blindé, selon le rapport des médias. Le Burkina Faso est en proie à des attaques de militants djihadistes depuis plusieurs années mais l’Etat a du mal à endiguer le phénomène.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus