Bénin – Décès d’un étudiant suite à une bavure policière: Azannaï approuve la réaction du recteur

Le président de Restaurer l’Espoir, Candide Azannaï, remercie l’équipe rectorale pour le communiqué qu’il a rendu public ce lundi 30 mars 2020, pour fustiger la situation qui a conduit au décès de l’étudiant, Djaho Théophile Dieudonné.

A lire aussi:

Le mardi 24 mars 2020, un étudiant perd la vie sur le campus lors d’un affrontement entre policiers et étudiants. A travers un communiqué rendu public ce lundi 30 mars 2020, et signé du recteur de l’université d’Abomey Calavi, l’équipe rectorale a condamné fermement les actes de violence qui se sont soldés par le décès de l’étudiant. Dans une publication sur sa page Facebook, l’ancien ministre délégué de la défense, remercie l’équipe rectorale pour sa réaction, quoi que tardive, et tacle le gouvernement pour son silence sur ce dossier. « Nous devons nous lever tous conte la banalisation des tueries par les armes de la République au nom du droit à la vie et du droit à un environnement sain. », lit-on dans la publication du président du parti Restaurer l’Espoir.

A Lire aussi Bénin – Décès d’un étudiant par balle: Candide Azannaï jette la pierre au gouvernement

Candide Azannaï fustige particulièrement le gouvernement qui ne fait pas cas de cette situation alors que, indique-t-il, les étudiants défendaient la vie contre la propagation de la pandémie du coronavirus. « Dans un pays qui se respecte, des limogeages auraient suivi immédiatement sur toute la chaîne jusqu’au sein du Gouvernement.« , écrit Candide Azannaï dans sa publication.

Le communiqué du recteur de l’UAC

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus