Bénin – Covid-19: Fred Houénou apprécie les mesures gouvernementales

Le conseiller technique aux actions stratégiques, au ministère de la communication et des postes, Fred Adriano Houénou, a donné son appréciation à propos des mesures du gouvernement face à la prévention du coronavirus, et invité les béninois à se montrer solidaires avec le gouvernement pour une sortie rapide de cette crise.

A lire aussi:

Dans la prise des mesures pour faire face à la propagation du Covid-19, il faut tenir compte de l’économie du pays. C’est du moins l’avis du conseiller technique aux actions stratégiques, au ministère de la communication et des postes, Fred Adriano Houénou. Reçu par un média en ligne, l’ex-responsable à la communication et à la promotion des jeunes du parti FCDB remercie d’abord le gouvernement qui a pris très tôt la mesure de la situation et pris une série de mesures. Faisant, sans doute, allusion à ceux qui recommandent au gouvernement d’aller plus loin, Fred Houénou estime qu’avant la prise de toute décision dans la situation exceptionnelle dans laquelle se trouve le pays, il faut tenir compte de la « fragilité de notre économie en pleine restructuration, de la précarité de notre tissu social, et bien entendu, de la vulnérabilité de notre modèle culturel, composé essentiellement d’ouvriers, d’artisans, de petits commerçants et de paysans ».

A Lire aussi Bénin: à sa prise de fonction hier, Fred Houénou se souvient d’une vieille confidence de Patrice Talon

Selon le conseiller technique, le Bénin est engagé dans une guerre avec un ennemi pratiquement invisible mais très redoutable. « Je dirai même que nous sommes dans une guerre asymétrique en ce sens que pour gagner une guerre, cela dépend de la capacité de votre armée mais beaucoup plus de votre économie. Si votre économie tombe aux premières heures de la bataille, vous êtes sûr de perdre la guerre. », laisse-t-il entendre. Selon lui, tout en prenant des mesures, il faut s’assurer que l’économie soit capable de faire face à cette guerre  qui peut être longue, qui peut durer dans le temps et l’espace. Il faut s’assurer, poursuit-il, de savoir qu’on serait capable de « prendre soin de ceux parmi nous qui seront touchés ». Pour lui, il est impérieux de préserver l’économie. « Si notre économie tombe avant les grandes batailles, nous sommes sûrs de perdre cette guerre et même c’est tout le peuple qui cessera d’exister« , fait-il remarquer, avant d’inviter tous les béninois à la grande solidarité qui caractérise les grands peuples en respectant les mesures prises par le gouvernement afin que nous sortions très rapidement de cette crise.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X