Bénin – Aplahoué: voici le défi qui attend Ousséna Adamou

Plébiscitée le jeudi 26 mars 2020 à la tête de la Commune d’Aplahoué, dame Ousséna Adamou est officiellement installée en tant que première autorité de la ville, hier, lundi 30 mars.

La nouvelle locataire de l’hôtel de ville d’Aplahoué a officiellement pris fonction. La cérémonie de son installation officielle a eu lieu ce lundi 30 mars 2020 dans les locaux de la Mairie. Élue pour conduire, à son terme, le mandat en cours, Ousséna Adamou aura, pour son premier défi, à faire voter le douzième provisoire. En effet, treize conseillers du conseil communal d’Aplahoué ont, au cours de la session extraordinaire du lundi 06 janvier 2020, rejeté le vote du douzième provisoire en guise de désapprobation de la gestion du Maire intérimaire, Sylvain Dahouè. Le camp des treize conseillers communaux s’était déjà opposé au vote du projet de budget primitif, exercice 2020, le 28 novembre 2019, avant de revenir ce lundi à la charge avec le blocage du 12ème provisoire. Cette politique de la terre brûlée, menée par ces conseillers, a provoqué le ralentissement du fonctionnement de la Commune. C’est donc le premier défi qui attend la nouvelle autorité de la ville, fraîchement installée.

A Lire aussi Bénin – Commune d’Aplahoué: les premiers mots de Ousséna Adamou après son élection

Elle aura ensuite, pour le reste du mandat, relativement court, à faire preuve de leadership pour obtenir l’adhésion de l’ensemble du conseil communal autour de ses actions. Nul besoin de rappeler ici que les deux partis qui forment le conseil communal, à savoir, le Bloc républicain, dont est membre Ousséna Adamou, et le parti Union progressiste, se livrent depuis un moment une guerre qui plombe le développement de la Commune. Il a fallu l’implication personnelle du chef de l’Etat pour faire appliquer une décision de la cours suprême, car les manœuvres politiciennes auxquelles s’adonnaient ces deux formations politiques, pour contrôler la mairie, ne sont pas favorables pour son développement intégral.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus