Habib Ahandéssi, président du mouvement socialiste révolutionnaire et président d'honneur de l'ONG la voix des Etudiants

Bénin: accusé d’avoir saboté le mouvement étudiant, Habib Ahandéssi clarifie (vidéo)

Lors de sa visite au campus universitaire d’Abomey-Calavi, le vendredi 13 mars 2020, le ministre Alain Orounla a félicité Habib Ahandessi pour son engagement auprès des étudiants. Un acte du ministre qui a suscité de vives polémiques. Accusé d’avoir officialisé le contrôle du mouvement étudiant par le gouvernement, Habib Ahandessi n’a pas fait dans la dentelle pour répondre à ses détracteurs.

Le président du mouvement socialiste révolutionnaire et président d’honneur de l’ONG la voix des Etudiants, Habib Ahandéssi, était l’invité de Bénin Web Tv ce mercredi 18 mars 2020. Sur le plateau de BENIN WEB TV, Habib Ahandéssi a clarifié son intervention devant le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla.

“Celui qui a porté la voix des étudiants, c’était le président de la fédération nationale des étudiants du Bénin, a-t-il expliqué. Selon lui, ce n’est qu’après l’intervention du président de la Fneb qu’il a pris la parole pour exposer le bilan de la gestion du pourvoir à l’Université d’Abomey-Calavi de 2016 à nos jours.

A l’en croire, loin de vouloir officialiser le contrôle du mouvement étudiant par le gouvernement, c’est tout à fait normal que le ministre reconnaisse l’engagement de l’ONG la voix des étudiants pour l’épanouissement des étudiants. “Dire que j’ai officialisé le contrôle du mouvement étudiant par le gouvernement, c’est trop dire”, a-t-il répondu aux accusations.

“Est-ce que le gouvernement et le monde estudiantin se retrouvent dans une opposition politique?”, va-t-il demander avant de répondre: “Non, nous nous battons pour l’amélioration des conditions de vie des étudiants”.

Lors de l’entretien, Habib Ahandéssi est revenu sur sa situation en tant qu’étudiant de l’Université d’Abomey-Calavi, l’exclusion des licences classiques du métier de l’enseignement dans la constitution de la base de données des aspirants au métiers d’enseignants au primaires et au secondaires. Il a également fait un bref bilan de l’ONG la voix des étudiants dont il est le président d’honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus