gaetane

Affaire de faux passeport : Ronaldinho finalement derrière les barreaux

Entré illégalement au Paraguay avec de faux passeport, Ronaldinho risque de passer les prochains mois derrière les barreaux. La justice paraguayenne vient de demander sa mise en détention préventive.

L’ex-star du foot brésilien, Ronaldinho, est décidément dans de beaux draps. Privé de passeport en 2018 par la justice de son pays, l’ancien joueur du Barça est entré illégalement sur le sol paraguayen avec de faux papiers. Mais alors que « Ouest-France » annonçait hier que le procureur avait requis l’abandon des charges qui pèsent contre lui, c’est finalement à un retournement de situation que Ronaldinho a fait face. « Le bureau du procureur général a émis un mandat d’arrêt et a accusé le joueur Ronaldinho d’avoir utilisé un faux document d’identité. Il a demandé sa mise en détention préventive », pouvait-on lire sur le compte officiel du Paraguay.

Pour rappel, Ronaldinho et son frère, Roberto, ont été arrêtés mercredi au Paraguay pour être entrés illégalement dans le pays. Ils sont accusés d’usage de faux passeports. Relâchés à la suite d’un long interrogatoire devant un juge, ils ont été rattrapés par le ministère public. ils seront interrogés samedi, ont précisé, à l’AFP, des sources du parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus