50 ambassadeurs limogés par les autorités soudanaises

Les autorités du Soudan ont entamé une purge au sein de l’administration du pays. Les fonctionnaires nommés par l’ancien président Omar El Béchir ont encore connu des départs dans leurs rangs.

A lire aussi:

Les manifestants qui ont mené la révolution au Soudan depuis plus d’un an déjà, réclamaient la refonte du système et le départ de tous les membres de l’ancien régime. Samedi, les médias ont indiqué que les nouvelles autorités du Soudan ont limogé environ une centaines de diplomates nommés par l’ancien chef d’Etat, Omar El Béchir.

Selon RFI, « le Comité spécialement mis en place par les autorités de la transition en décembre a limogé samedi 50 ambassadeurs, dont 16 avaient été nommés par Omar el-Béchir en personne et 34 autres par ses ministres ». Il va sans dire que la nouvelle administration entend se débarrasser de toutes les personnes ayant un lien quelconque avec l’ancienne administration. Notons que cette purge a commencé par d’autres secteurs du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus