Togo – Présidentielle 2020 : la CENI annule le système de sécurisation électronique

Le Togo a procédé à l’annulation de la sécurisation électronique des résultats de la présidentielle, alors que ce petit pays de l’Afrique de l’ouest se trouve à quelques jours seulement du scrutin.

Après avoir retiré à la plateforme de la société civile Concertation nationale de la société civile du Togo (CNSC-Togo), son accréditation pour l’observation de l’élection présidentielle de samedi prochain, la commission électorale nationale indépendante (CENI) a aussi décidé de se défaire du procédé SINCERE. Il s’agit d’un système technique qui devrait permettre la « sécurisation électronique des résultats de vote ».

On ne sait pas exactement les raisons qui ont poussé l’instance organisatrice de la consultation électorale à prendre cette décision mais les détracteurs pensent qu’il s’agirait de manœuvres pour ne pas donner des résultats conformes au réel verdict des urnes. Le premier tour de la présidentielle se déroulera le samedi 22 février prochain avec pour candidat favori, le président sortant Faure Gnassingbé. Six autres candidats, tous issus de l’opposition, sont en compétition avec le locataire du Palais de Lomé II.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X