@Sahara Reporter

Togo: l’Aéroport Gnassingbé Eyadéma contaminé par une fake-news "Coronavirus"

L’Aéroport de Lomé au Togo n’a jamais été mis en quarantaine et aucun cas de Coronavirus n’a été signalé, jusqu’à la date d’aujourd’hui. C’est ce qu’il faut retenir suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une image lançant une alerte sur la mise en quarantaine de l’aéroport Gnassingbé Eyadéma.

Une fausse alerte a effrayé les togolais, mardi 25 février 2020, avec une image présentée comme une capture d’écran d’un article publié par le site « France Info » avec le titre : «  Coronavirus en Afrique : L’Aéroport  international de Lomé au Togo mis en quarantaine ». En réalité, il s’agit d’un montage grotesque puisque la chaîne française en question n’a jamais publié un tel article sur son site.
Très tôt alertées par cette fake-news “Coronavirus”, les autorités de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma (AIGE) de Lomé ont publié, via le compte Twitter officiel de l’organisme, un démenti formel. « Les mesures préventives efficaces mises en place nous permettent de déclarer à ce jour ZÉRO cas de personne suspecte du Coronavirus sur le sol togolais », peut-on lire.


Le site Nisha a fait remarquer que l’article trafiqué par l’auteur de ce montage concerne plutôt une étude du journal britannique The Lancet publié sur France Info le 24 février 2020. Il est intitulé  « Coronavirus en Afrique : d’après la revue scientifique « The Lancet », l’Egypte, l’Algérie et l’Afrique du Sud sont les plus exposées » .

Une observation minutieuse de la capture d’écran montée [figure 1]   permet de remarquer que la phrase d’attaque en bas du titre correspond mot pour mot à celui du vrai article publié par le site de la chaîne France Info.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.