Togo : « je me collerai à ses fesses », Mgr Kpodjro ne lâche plus Faure Gnassingbé

Alors que la CEDEAO et l’Union Africaine, à travers leurs observateurs lors de la présidentielle au Togo, ont apporté leur caution morale au bon déroulement du scrutin, l’archevêque de Lomé, Monseigneur Kpodjro s’est insurgé contre les organisations internationales.

A lire aussi:

Contestant les résultats de la présidentielle au Togo, Mgr Kpodzro n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer ce qu’il a appelé la complicité de la CEDEAO et de l’UA et des observateurs internationaux avec le gouvernement en place. Il a aussi averti le président Faure Gnassingbé, déclaré vainqueur au premier tour, qu’il ne lui lâcherait pas les baskets avant d’avoir eu les « réels résultats » des urnes.

« Comme la colle, je me collerai à ses fesses et je m’accrocherai à ses bottes, jusqu’à ce qu’il ne restitue au peuple sa victoire écrasante qu’il tente de voler », a indiqué le prélat dans une déclaration filmée. Faure Gnassingbé a été proclamé vainqueur de la présidentielle par la Commission électoral nationale indépendante dès le premier tour avec plus de 72% des suffrages exprimés. Des résultats que l’opposant Agbéyomé Kodjo, venu deuxième avec 18%, ne reconnait pas et insiste sur le fait que c’est lui qui a gagné le scrutin. Il a décidé de saisir la cour constitutionnelle du pays.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X