Soirée Ligue des champions : le Bayern déroule, le Barça sauve les meubles

Le Bayern Munich a pris une sérieuse option pour les quarts de finale de la Ligue des champions en allant s’imposer ce mardi 25 février 2020 à Stamford Bridge face à Chelsea (3-0) en 8è de finale . A San Paulo, le Barça a évité de justesse le piège napolitain en allant chercher un nul salvateur face à Naples (1-1).

Folle soirée de Ligue des champions ce mardi soir. A Stamford Bridge comme à San Paolo, le spectacle était au rendez-vous. D’abord, le Barça et sa star Lionel Messi ont évité de justesse le piège napolitain en allant glaner un précieux nul dans le chaudron de San Paolo. Dominants, les blaugranas ont produit un match assez terme, se contentant de garder la balle grâce à un pressing très offensif mais sans pour autant être tranchant dans le dernier geste.
Surpris à la demie heure de jeu par Dries Mertens qui ouvre le score pour Naples d’une frappe enroulée dans la lucarne droite de Ter Stegen, les poulains de Quique Setién ont dû attendre le retour des vestiaires pour recoller au score grâce à une remise de Nelson Semedo pour Antoine Griezmann. Avec ce petit nul, le Barça prend un petit avantage pour la manche retour qui aura lieu dans trois semaines au Camp Nou.

Le Bayern Munich écrase Chelsea à Londres

En déplacement à Londres, le Bayern a confirmé son statut de favori pour le titre. Opposés à une équipe de Chelsea trop faible, les Bavarois n’ont pas fait dans le détail. Après une première période d’observation, les allemands ont lancé leur machine infernale au retour des vestiaires. Serge Gnabry par deux fois (51è, 54è), a obligé Caballero à aller chercher la balle dans ses propres filets. Et pour donner plus de saveur à cette soirée magique, Robert Lewandoski en renard des surfaces, a porté le score à 3-0 à vingt minutes du terme.
Avec cette victoire tranquille, le Bayern Munich a pratiquement validé son ticket pour les quarts de finale de la C1. Les allemands peuvent attendre tranquillement leurs adversaire au match retour dans trois semaines à l’Allianz Arena.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.