Kemi-Seba-Benin

Sénégal: Kemi Seba en attente d'expulsion vers une destination inconnue

Arrêté dès son arrivée à AIBD, l’activiste Kémi Séba sera de nouveau expulsé ce soir, à 22 heures.

Le séjour de Kemi seba au Sénégal n’aura pas duré. Arrivé à Dakar ce dimanche 23 février 2020, Kémi Séba ne pourra pas assister à son procès en appel contre la BCEAO qui lui reproche d’avoir brûlé un billet de 5000 Fcfa le 18 août 2017. La raison: le président de l’ONG Urgences Panafricanistes a été arrêté par la police sénégalaise, car il n’a toujours pas le droit d’entrer sur le territoire sénégalais.
Selon Senenews, il sera de nouveau expulsé du Sénégal ce dimanche soir, à 22 heures précises. Mais ce soir à 22 heures, aucun vol n’est prévu pour le Bénin. “Les autorités sénégalaises prévoient de l’envoyer en Europe, malgré qu’il ait voyagé avec son passeport béninois pour venir au Sénégal” indique la même source.

L’histoire se répète t-elle?

En 2017, le ministère sénégalais de l’Intérieur a annoncé avoir «prononcé une mesure d’expulsion du territoire national sénégalais à l’encontre du ressortissant franco-béninois Stélio Gilles Robert Capo Chichi, alias Kémi Séba» vers la France. A l’époque, le ministère a précisé que sa «présence sur le territoire national constitue une menace grave pour l’ordre public».

L’un des avocats du Franco-béninois, Me Khouraissi Bâ, avait confirmé qu’il a «été expulsé vers la France», dénonçant «une expulsion illégale» et annonçant «un recours suspensif», selon lui, de la mesure d’expulsion. Aujourd’hui encore, Kemi Seba risque d’être expulsé du Sénégal vers la France malgré que son passeport béninois soit à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.