@Prensa Latina

Quatre hauts gradés syriens tués par l’armée turque

Les forces armées turques ont mené des attaques aériennes contre des positions militaires dans les provinces du nord d’Idlib et d’Alep, samedi. Les raids ont fait quatre morts dans les rangs de l’armée syrienne.

Selon un rapport de Prensa Latina, citant des sites numériques progouvernementaux, un drone turc a lancé ses missiles contre un poste de commandement de la Garde républicaine, une formation d’élite de l’armée syrienne, dans la ville de Khalsah, sur la route entre Alep et Damas. Quatre officiers syriens ont été tués dans l’attaque. Les victimes sont le général de division Bourhan Rahmoun, commandant du 124e régiment, le général Ismael Ali, commandant de la 873e brigade, le colonel Mazen Fourati et le lieutenant-colonel Mohammed Ahmad.
Jeudi dernier, plus de 30 soldats turcs sont morts lors d’attaques aériennes et d’opérations antiterroristes menées par l’armée syrienne dans la ville syrienne stratégique de Saraqueb, qui a été reprise par des groupes terroristes et est actuellement le théâtre d’affrontements violents. De hauts responsables syriens ont décrit la présence de forces turques sur le sol syrien comme une ” occupation ” et une « agression » et ont assuré que l’armée turque avait transformé les points d’observation sur le territoire syrien en postes de commandement et en bases de soutien et de ravitaillement pour les organisations extrémistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.