Niger: une distribution de vivres aux réfugiés nigérians vire au drame à Diffa

Au Niger, plusieurs personnes de nationalité nigériane sont décédées ce lundi 17 février suite à une bousculade alors qu’elles assistaient à la distribution de vivres et d’argent aux réfugiés et déplacés à Diffa (sud-est).

Ce lundi 17 février, environ 20 réfugiés nigérians essentiellement des femmes et des enfants sont morts lors d’une bousculade durant une opération de distribution de vivres et d’argent à la Maison des jeunes et de la Culture (MJC) de Diffa, la capitale régionale du sud-est nigérien, proche du Nigeria. Selon l’AFP, des sources humanitaires ont confirmé ce bilan. D’autres sources indiquent que l’opération est organisée par le gouverneur de l’Etat de Borno Babagana Oumara Zulum qui est venu en aide à ses ressortissants qui ont fui la région à cause des violences des groupes armés.

Il aurait entamé cette tournée depuis samedi dans la région de Diffa au Niger pour s’enquérir des conditions d’accueil de quelque 120.000 réfugiés nigérians ayant fui les attaques de Boko Haram au Nord Nigeria. Cette tragédie intervient alors que les deux pays font face aux multiples attaques des groupes armés.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X