Le Saint-Père aux côtés d'Ibrahim Boubacar Keita, le 13 février 2020 @Vatican Media

Mali : avant le dialogue avec les djihadistes, IBK reçoit la bénédiction du pape François

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a effectué une visite au Vatican où il a été reçu par le pape François, jeudi 13 février 2020, rapporte le site officiel du saint siège.

IBK est au Vatican où il a rencontré le souverain pontife avec qui il a eu un tête-à-tête avant et discuté de plusieurs sujets dont le terrorisme et la sécurité alimentaire dans la région sahélienne. Le président de Mali a également rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, qui était accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États, indique un communiqué du Vatican.
Selon la même source, les discussions avec les deux dernières personnalités « se sont déroulés dans une atmosphère cordiale ». IBK a abordé, avec le secrétaire d’Etat du Vatican, des questions « d’intérêt régional et international, notamment l’insécurité alimentaire croissante dans la région du Sahel, les migrations, et le maintien de la paix en Afrique de l’Ouest ».

Bénédiction du pape avant le dialogue avec les djihadistes

Cette visite du président du Mali, l’un des pays les plus durement touchés par le terrorisme, intervient à un moment où le chef d’Etat a décidé d’explorer d’autres pistes que militaires pour résoudre la crise dans son pays. Ibrahim Boubacar Keïta a entrepris de discuter avec les djihadistes. La rencontre avec le pape se présente comme une sorte de demande de bénédiction avant d’entamer un travail à caractère plutôt utopique quand on sait que les djihadistes prônent la radicalisation islamique alors que le Mali est un Etat laïc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus