Les forces françaises au Mali infligent une lourde perte aux terroristes

La France annonce la mort d’une cinquantaine de terroristes lors d’opérations menées par les soldats de la force Barkhane au Mali.

Les forces françaises au Mali ont mené plusieurs opérations contre l’État islamique et les combattants affiliés à al-Qaïda au Mali, entre le 9 et le 17 février autour du centre-ville de Mopti. Selon un communiqué du ministère français des armées, jeudi, ces opérations, menées en deux phases, ont été le résultat de «travaux préparatoires et de collectes de renseignements qui ont permis de caractériser avec certitude l’activité des groupes terroristes armés».

Au moins 50 terroristes ont été tués par les soldats de Barkhane durant les opérations. Selon le communiqué, une trentaine de motos et deux camionnettes ont été détruites et des armes, des téléphones et du matériel électronique ont été saisis lors des actions. Des avions de combat Mirage 2000 ainsi que des hélicoptères de combat ont été utilisés dans les opérations. « Ces deux opérations, avec leur matériel lourd et leur bilan humain, affaiblissent le potentiel offensif des groupes terroristes armés dans cette région », a indiqué le ministère.

vous pourriez aussi aimer
1 commentaire
  1. AGBO dit

    On ne voit jamais les images des soi disant djihadistes tués pire on montre des cercueils de militaires français morts au combat au sahel.
    Diantre et vous voulez qu’on vous croit?
    Je ne suis pas un imbécile qui crois tout juste pour affirmer une  » vérité sans preuves « 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X