Législatives au Cameroun: le conseil constitutionnel annule le scrutin dans 11 circonscriptions

Au Cameroun, le conseil constitutionnel a invalidé ce mardi 25 février, les élections législatives du 9 février dans 11 circonscriptions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

A lire aussi:

Le contentieux électoral à Yaoundé commence par livrer ses premiers verdict. Ce mardi, les juges constitutionnels ont annulé les votes dans 11 circonscriptions des régions anglophones. Il s’agit notamment des circonscriptions telles que: Lebialem, Bamenda 1, 2, 3, Mezam Centre, Momo Ouest, Mezam Nord, Bali, Menchum Sud et Momo Est. Selon la presse locale, cette décision du conseil fait suite à un recours du Front social démocrate (SDF), le parti de l’opposant John Fru Ndi.


Toutefois, les juges en charge du contentieux précisent que les législatives du 9 février 2020 seront reprises entre 20 et 40 jours dans certaines parties des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Les régions du NOSO sont en proie aux violents affrontements entre séparatistes et forces de défense et de sécurité. Pour ce double scrutin, cette zone du pays avait largement répondu à l’appel du boycott lancé par leurs leaders.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

A la une de l'actualité

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus