Le Premier ministre libyen appelle l’Union africaine au secours

La résolution de la crise libyenne sous l’égide des Nations Unies semble ne pas être la solution selon une partie. Le chef du gouvernement d’accord national, Fayez Al Serraj, a appelé l’Union africaine à jouer un rôle central dans les pourparlers, a rapporté PressTv.

A lire aussi:

Lors d’une réunion avec les ambassadeurs du Groupe africain au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, Al Serraj a déclaré que la Libye « est fière de son appartenance africaine » et s’est engagée « à développer des relations politiques, économiques et de sécurité avec les États africains pour relever conjointement les défis auxquels le continent est confronté ».

Il a dit qu’il attendait avec impatience que l’UA joue un rôle plus vigoureux dans le règlement de la crise en Libye et un rôle-clé dans le rétablissement de la paix et de la sécurité dans le pays. L’ONU a entrepris de trouver une solution pour un cessez-le-feu durable dans le pays mais les deux parties, celles de Al Sarraj et de Haftar, se sont retirées des discussions qui se déroulent à Genève en Suisse. Pendant ce temps, les combats continuent de faire rage autour de Tripoli.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X