@Togo Time

Le gouvernement lève le siège autour des résidences d’Agbéyomé et de Mgr Kpodzro

Les choses semblent revenir à la normale à Lomé au Togo puisque le gouvernement a annoncé le rappel des forces de l’ordre qui assiégeaient les domiciles de Kodjo Agbéyomé et de Monseigneur Kpodzro.

Le ministre togolais de la sécurité, le général Yark Damehame, a annoncé à travers un communiqué, la levée de ce qu’il appelle les « dispositifs de protection » placés autour de la résidence de l’ancien Premier ministre et opposant, Agbéyomé Kodjo, et de celle de l’ancien archevêque de Lomé, Mgr Kpodzro. Selon le ministre, le fait d’envoyer des militaires encercler les résidences de ces personnalités, n’était que pour assurer leur « propre sécurité »
« Ils ont appelé à une manifestation illégale, alors qu’ils connaissent bien la loi fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestations publiques au Togo. Les gens peuvent l’agresser. Nous jouons beaucoup sur la prévention », a indiqué le ministre. Il ajoute que cette manifestation n’ayant pas été déclarée « comme le recommande la loi fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestations publiques, est donc illégale ». Pour rappel, la manifestation a été annoncée par l’opposant Agbéyomé et le prélat afin de contester les résultats de la présidentielle qui donnent vainqueur dès le premier tour, le président sortant, Faure Gnassingbé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.