L’armée malienne de retour dans la ville de Kidal

L’armée malienne est arrivée ce jeudi à Kidal dans le nord du pays où elle n’est plus présente depuis plusieurs années. Par ce déploiement, le pouvoir entend reprendre le contrôle de cette ville symbole du pays.

A lire aussi:

L’armée malienne est rentrée dans ville de Kidal, plus précisément à la base militaire de la région sous l’escorte des casques bleus de l’ONU. Selon l’AFP, ils sont environ 300 soldats des forces reconstituées à regagner Kidal. C’est un signal positif que lance le Mali dans un contexte sécuritaire difficile où l’Etat cherche à exercer sa souveraineté sur l’ensemble du territoire. Il est aussi supposé donner l’exemple de la réconciliation dans le pays en guerre depuis 2012, car les unités « reconstituées » entrées dans Kidal sont composées d’anciens rebelles intégrés dans l’armée malienne, conformément à l’accord de paix d’Alger de 2015.

D’autres unités de ce type devraient être déployées dans des villes du nord du Mali, comme Menaka, Gao et Tombouctou, une fois que les soldats auront atteint Kidal. Ce retour dans cette zone sensible intervient alors que le président Ibrahim Boubacar Keïta a reconnu officiellement avoir repris langue avec les groupes armés. Ce jeudi, le chef d’Etat a été reçu au Saint siège par le Pape François.

A suivre en février, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

Privacy & Cookies Policy
X