L’Angleterre met Boko Haram et ISGS sur la liste noire des groupes terroristes

A l’instar des Etats Unis, de l’UE, la Grande Bretagne a adopté des sanctions contre plusieurs groupes armés en Afrique. Londres considère qu’il s’agit de groupes terroristes.

Le Royaume-Uni a proposé lundi d’ajouter l’État islamique du Grand Sahara (ISGS) et l’État islamique d’Afrique de l’Ouest (ISWAP) aux listes de désignation des terroristes. ISWAP est également connu sous le nom de Boko Haram.
Les sanctions financières, annoncées dans un communiqué du Trésor britannique, signifient que les deux groupes sont soumis au gel de leurs avoirs, à l’interdiction de voyager et à l’embargo sur les armes. Dimanche, l’ONU a ajouté les deux groupes à sa liste de sanctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.