@Sky News

La vice-présidente iranienne, Massoumeh Ebtekar, infectée par le Coronavirus

Alors que le Coronavirus continue de faire rage en Iran, les autorités du pays annoncent qu’un vice-président a aussi été infecté par l’épidémie, rapporte Punch.

En Iran, le Coronavirus a déjà coûté la vie à 26 personnes, a annoncé jeudi le ministère de la Santé. Le porte-parole du ministère de la Santé, Kianoush Jahanpour, a déclaré lors d’une conférence de presse que le nombre d’infections était passé à 245 avec 106 cas confirmés, le nombre le plus élevé en une seule journée depuis que l’Iran a annoncé ses premières infections le 19 février. Parmi les dernières victimes du coronavirus se trouve l’un des sept vice-présidents iraniens, Massoumeh Ebtekar, qui supervise les affaires des femmes. Ebtekar, ancienne porte-parole des étudiants qui ont pris 52 Américains en otage à l’ambassade des États-Unis à Téhéran en 1979, est soignée à domicile et des membres de son équipe ont été testés, a rapporté l’agence de presse IRNA.
La République islamique a le nombre de morts le plus élevé dû au virus en dehors de la Chine, où covid-19 est apparu pour la première fois. Mojtaba Zolnour, chef de la commission de la sécurité nationale et des affaires étrangères du Parlement, a également contracté le virus, apparaissant dans une vidéo publiée par l’agence de presse Fars disant qu’il était en auto-quarantaine. Le religieux est député de la ville sainte chiite de Qom, dans le centre de l’Iran, où les premiers cas du pays ont été détectés.
Selon les médias, parmi les défunts à Qom jeudi se trouvait le théologien Hadi Khroroshahi, qui en 1981 a été nommé le premier ambassadeur de l’Iran au Vatican. L’annonce de Zolnour intervient deux jours après qu’un autre haut responsable, le ministre adjoint de la Santé, Iraj Harirchi, chef du groupe de travail du gouvernement sur les coronavirus, a déclaré qu’il avait lui aussi contracté le virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.