@Google

La Turquie déploie la grosse artillerie contre la Syrie et la Russie

Selon la presse turque, Ankara a déployé plusieurs missiles en Syrie et à la frontière syrienne. Selon les médias, ces armes lui permettront de soutenir efficacement les forces d’opposition syriennes, rapporte Uawire.

Des journalistes turcs ont récemment rapporté que l’état-major des forces armées turques avait décidé de déployer un système de missile polyvalent Roketsan TRG-300 Tiger. Le système peut détruire des cibles jusqu’à 120 km de distance, ce qui signifie qu’à partir de la frontière turco-syrienne, toute la province d’Idlib, y compris ses frontières sud, tombe dans son rayon d’action. Les missiles TRG-300 Tiger peuvent détruire des véhicules lourdement blindés et des installations bien protégées et renforcées. Un missile à combustible solide TRG-300 Tiger pèse 585 kg, dont une ogive de 105 kg. Cependant, il ne peut pas être décrit comme une arme de précision, car il peut dévier jusqu’à 50 m de la cible.
La semaine dernière, les forces de l’opposition ont lancé une offensive contre les régions contrôlées par les forces gouvernementales syriennes, en se concentrant sur le village de Nayrab. Avec le soutien actif de l’armée turque, les forces de l’opposition ont violé les défenses du régime Assad, indiquent les médias. Les forces du régime ont été secourues grâce au soutien aérien de bombardiers russes, qui ont bombardé les forces de l’opposition jusqu’au point d’observation turc. Un pilote russe aurait réussi à échapper à un missile d’un système de défense aérienne portable (MANPADS) et serait rentré en toute sécurité sur la base aérienne de Khmeimim en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.