La Turquie confirme la mort de ses soldats en Libye

Alors que la Turquie a précédemment nié la présence de ses soldats en Libye, le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que deux soldats turcs avaient été tués dans les combats de Tripoli.

L’annonce de la mort de deux soldats turcs en Libye a été faite par le président lui-même lors d’une conférence de presse mardi. Erdogan a qualifié les soldats morts de «martyrs» sans plus de précisions sur les circonstances des décès. Le président turc avait déclaré au cours du week-end que la Turquie avait subi “quelques” pertes en Libye, déclenchant des critiques pour ne pas avoir fourni de chiffres précis.
Il y a quelques jours, les forces de Haftar ont annoncé avoir tué plusieurs soldats turcs dans les combats et l’annonce d’Erdogan vient donc confirmer la version de la LNA. Le gouvernement libyen de renommée internationale, dirigé par le Premier ministre Fayez al-Sarraj, a précédemment sollicité le soutien de la Turquie contre les rebelles sous le commandement de Khalifa Haftar, qui se sont battus pour s’emparer de la capitale, Tripoli, et qui reçoivent le soutien de l’Égypte, de l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.