La Saint-Valentin obtient le sceau d'approbation en Egypte

Les responsables musulmans de l’Egypte ont déclaré que leurs coreligionnaires pouvaient célébrer la Saint-Valentin en toute conscience.

Le Dar al-Ifta affirme que les couples qui expriment leur amour en échangeant « des cadeaux et des paroles aimables  » lors d’une journée spéciale ne violent aucune règle islamique, rapporte le site d’information Youm7, cité par BBC. Cette position soulage ainsi plusieurs égyptiens car ce genre de célébration est très populaire dans le pays. L’Égypte a même sa propre version de la Saint-Valentin datant des années 1970, marquée le 4 novembre, mais la célébration du 14 février est de loin la plus populaire.

Le Dar al-Ifta a initialement rendu sa décision dans une vidéo en 2017, en réponse à une question sur la date de novembre, mais les médias égyptiens et arabes plus larges l’ont souligné à l’approche de la Saint-Valentin de cette année. Dans la vidéo, Sheikh Ahmed Mamdouh explique qu’il n’y a « aucun problème à consacrer certains jours à la célébration de certains événements … tant qu’il n’y a rien contre la loi ou la religion islamique. Nous parlons d’exprimer des émotions dans le cadre juridique islamique, par exemple en échangeant des cadeaux et des paroles aimables « .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus