La reine Elizabeth II désemparée: Un autre événement royal fâcheux après le Megxit

Décidément, la reine Elizabeth II n’est vraiment pas épargnée en ce début d’année 2020. Après la disgrâce du Prince Andrew et le Megxit, la famille royale connaît un deuxième divorce en une semaine.

Après le Megxit et l’annonce du divorce de son petit-fils Peter Phillips, un nouveau couple de la famille royale se sépare. Il s’agit de David Armstrong-Jones, son neveu, le fils de la regrettée princesse Margaret (sa sœur). Après 25 ans de mariage, il a, à son tour, annoncé son divorce, selon les informations de The Express. « Le comte et la comtesse de Snowdon ont convenu à l’amiable que leur mariage prenait fin et qu’ils allaient divorcer. Ils demandent à la presse de respecter leur vie privée et celle de leur famille« , ont fait savoir un communiqué transmis par les ex-amoureux.

Le fils de la princesse Margaret, défunte soeur de la reine, est 21e dans l’ordre de succession au trône britannique et premier à ne pas être un descendant de la reine Elizabeth. Ce fabricant de meubles de 58 ans, ancien président de la maison de ventes aux enchères Christie’s, s’était marié avec son épouse Serena, 49 ans, en 1993. Le couple a deux enfants : Charles, 20 ans, et Margarita, 17 ans.

Selon les informations du journal britannique, d’après un proche du neveu de la reine, ce dernier racontait depuis plusieurs semaines que son couple allait mal. Avant de divorcer officiellement, le couple aurait déjà fait le choix de vivre séparé. Ainsi, toujours selon cette même source, les anciens amoureux ne vivent plus ensemble depuis un certain moment.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X