Guinée: sous pression, Alpha Condé annonce le report du référendum et des législatives

Le président guinéen Alpha Condé a retardé de deux semaines le référendum constitutionnel et les élections législatives de dimanche en raison des inquiétudes exprimées par l’opposition et les observateurs internationaux au sujet des listes électorales, a-t-il déclaré vendredi à la télévision d’Etat.

Plus tôt cette semaine, l’Organisation internationale de la Francophonie, une organisation de gouvernements francophones, a retiré sa mission de surveillance du scrutin, citant la présence de 2,49 millions d’entrées «problématiques» sur le registre électoral.
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest a, elle aussi, indiqué vendredi qu’elle renonçait à l’envoi d’observateurs pour le double scrutin. Plus tôt, le président Condé a refusé de recevoir en Guinée, une délégation de haut niveau de la CEDEAO prétextant des raisons de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.