Manifestation anti-Condé à [email protected] Afrique

Guinée: interpellation d'une députée en campagne contre le référendum constitutionnel

En Guinée Conakry, la députée Djessira Traoré a été interpellée ce mercredi matin à Mamou où elle était en campagne contre le référendum constitutionnel du 1er mars prochain.

Djessira Traoré, députée à l’Assemblée nationale de la Guinée a été interpellée ce mercredi matin dans la région de Mamou en Moyenne-Guinée. Selon le gouverneur de la région citée par RFI, «il ne s’agit pas d’une arrestation mais simplement d’une convocation». L’élue était en campagne de sensibilisation contre le vote populaire couplé avec les législatives du 1er mars prochain. Sur Twitter, l’ancien premier ministre et chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo a dénoncé une violation de l’immunité parlementaire de cette élue. Dans la capitale Conakry, des heurts ont éclaté par endroit entre forces de l’ordre et populations.
Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), constitué des partis d’opposition, des membres de la société civile et des syndicats a regagné les rues après une trêve à l’appel des évêques. Le collectif est souvent débout contre la reforme constitutionnelle du président Alpha Condé qui selon lui, ouvrirait la voie à un troisième mandat de l’actuel chef d’Etat. Les frontistes boycottent également les législatives couplées au référendum.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.