Frontières : Buhari appelle le président de Faso à intervenir dans la crise avec le Bénin

La fermeture des frontières du Nigéria a créé une crise diplomatique entre le pays et ses voisins, en l’occurrence le Bénin. Pour tenter de résoudre la crise, Muhammad Buhari, le président du Nigéria, a sollicité l’aide de son homologue du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour mener une mission de concertation.

Le chef de l’Etat burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu l’ambassadrice du Nigeria au Faso, Rahmatu Ahmed, qui lui a apporté un message de la part de Buhari, en ce qui concerne la crise née de la fermeture des frontières terrestres nigérianes. « Comme vous le savez, le président du Faso a été mandaté pour convoquer une rencontre pour examiner la question afin de trouver des solutions pour que tout revienne à la normale », a expliqué Ahmed. Elle a fait part d’une rencontre de concertations prévue entre les représentants nigérians et béninois, vendredi et samedi, à Ouagadougou.
Les autorités du Bénin et du Niger n’ont pas apprécié la décision unilatérale du Nigéria de fermer ses frontières terrestres avec ses voisins. Les Béninois l’ont fait savoir à travers diverses réunions entre elles et celles de leur grand voisin de l’est. Officiellement, le Nigéria a fermé ses frontières pour limiter la contrebande et favoriser la production et la consommation locales. Aussi, le président Buhari a indiqué que cela est valable aussi pour des questions de sécurité du pays. Les frontières ont été fermées en août dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus