France: Inaugurée samedi, la statue de Jacques Chirac déjà amputée de deux doigts

Inaugurée samedi dernier en présence de Claude Chirac, la fille de l’ancien président, la statue en hommage à l’ancien président de la République, décédé en septembre 2019, a été vandalisée.

Samedi 8 février, le maire de Nice, Christian Estrosi, et Claude Chirac, la fille de l’ancien président, décédé le 26 septembre, inauguraient une statue à l’effigie de Jacques Chirac. Comme le rapporte le journal local Nice-Matin, mercredi 12 février, quelqu’un l’a vandalisée dans la nuit de mardi à mercredi, lui subtilisant deux doigts à la main gauche, en l’occurrence, l’annulaire et l’auriculaire.
Mais, raconte «Le Figaro», le mystère s’est encore épaissi puisque, dans l’après-midi, la main de Jacques Chirac comptait à nouveau quatre doigts, l’annulaire ayant été recollé grossièrement. Manque toujours l’auriculaire. Impossible de savoir où est passé l’autre doigt manquant. Qui en veut à Jacques Chirac ?


Selon France Bleu Azur, la ville de Nice a déposé plainte et des images de vidéosurveilance ont permis d’identifier cinq personnes, qui vont être interrogées par la police. «J’ai été surprise parce que c’est la première fois que je vois mon père en statue. Elle est très incarnée, on a presque l’impression qu’il est là», confiait alors Claude Chirac, lors de la cérémonie d’inauguration. La Ville de Nice a précisé que la statue serait rénovée, ce jeudi 13 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus