Fermeture des frontières nigérianes: quelques propositions de la Task-Force Cédéao

La Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se montre très préoccupée par la fermeture des frontières nigérianes. Le samedi 15 février 2020, les pays membres de la Communauté régionale ont tenu une réunion à Ouagadougou pour se pencher sur la question. A l’issue du conclave, un rapport comportant des propositions de sortie a été transmis au président Roch Marc Christian Kaboré, président du nouveau comité sur la fermeture des frontières.

Le rapport transmis au président Roch Marc Christian Kaboré par Salou Djibo, président de la Task-Force de la Cédéao pour la libre circulation des biens et des personnes, contient des approches de solution pour satisfaire les exigences émises par le Nigéria avant l’ouverture de ses frontières. A l’occasion du conclave de Ouagadougou, la Task-Force a fait les propositions suivantes :

  • l’extension de la carte nationale d’identité biométrique à coût réduit à tous les citoyens pour un document de voyage simple et commun de l’espace Cédéao;
  • l’organisation de patrouilles conjointes le long des frontières;
  • la création d’un comité suivi-évaluation des trois pays;
  • la création d’un comité de facilitation des échanges.

Il convient de souligner que ces propositions s’inspirent pour la plupart de celles émises par le comité tripartite composé du Bénin, Niger et du Nigéria. Ce comité avait déjà travaillé sur la résolution de la crise entre le Nigéria et ses voisins négativement impactés par la fermeture des frontières. Ces nouvelles propositions seront présentées aux autorités nigérianes par le président Roch Marc Christian Kaboré. Six (06) mois après la fermeture des frontières, la Cédéao espère que le Nigéria reconsidère sa position pour la sauvegarde des traités commerciaux de l’institution régionale.

 

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X