Dossier Aboubacar Yaya: voici les réactions des 2 camps du Bureau du parti FCBE

Au cours d’un entretien avec les militants de sa formation politique, l’ancien ministre de la fonction publique a laissé échapper des propos jugés xénophobes par les autorités communales de Parakou. Pour circonscrire cette situation qui a fait l’objet d’une récupération politique, des responsables du bureau politiques des fcbe se sont prononcés.

Le bureau politique du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (fcbe) n’est pas resté indifférent au dossier Aboubacar Yaya qui a nourri au cours de la semaine dernière, l’actualité sur les réseaux sociaux et à Parakou. C’est le nouveau secrétaire exécutif national du parti, l’ancien ministre Paul Hounkpè qui est le premier à réagir pour le compte de son camp. A la faveur d’un entretien téléphonique qu’il a accordé à la radio URBAN FM, Paul Hounkpè a présenté ses excuses à toute la population de Parakou, et invité les uns et les autres à circonscrire les propos de l’ancien ministre. Selon lui, l’intention n’était pas de blesser qui que ce soit. Le contexte effervescent avec les militants et l’émotion a sans doute joué des tours au ministre, fait-il savoir avant de demander à tous les béninois de faire la promotion de la paix pendant ce temps sensible de pré-campagne.

A Lire aussi https://beninwebtv.com/2020/02/benin-aboubacar-yaya-presente-ses-excuses-apres-son-derapage/

A la suite du secrétaire exécutif national du parti des forces cauris pour un Bénin émergent, l’ancien porte-parole du parti, l’honorable Nourénou Atchadé s’est aussi prononcé sur cette actualité. L’ancien député à l’assemblée nationale dans sa déclaration a condamné son camarade. Pour lui, le parti FCBE est une formation politique d’envergure nationale qui prône la paix, la cohésion et l’unité nationale. Il a pour finir présenté ses excuses à la communauté visée tout en dénonçant la récupération politique que certains ont fait des propos du ministre Aboubacar Yaya.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.