Diplomatie : la mise sous alerte du Bénin pourrait être bientôt levée

Les élections législatives du dimanche 28 avril 2019 et les violences engendrées par ladite élection, a amené la communauté internationale à mettre ce pays de l’Afrique de l’Ouest sous alerte, entre-temps connu pour son modèle démocratique et comme un pays de paix. Les différentes mesures en cours pour décrisper la situation politique a conduit la délégation de la mission de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie à suggérer à son prochain Bureau au Maroc, en juillet 2020, la levée de cette mesure.

A lire aussi:

La mission de la délégation de l’assemblée parlementaire de la francophonie, en séance de travail au Bénin depuis le Samedi 1er Février 2020, est satisfaite des échanges tenus avec les responsables d’institutions, d’organisations de la société civile, des structures faîtières des professionnels des médias et des responsables politiques. En effet, après deux jours d’échanges avec les députés, le ministre de la Justice, le président de la Cour suprême, les acteurs politiques de la mouvance et de l’opposition, les organisations de la société civile, et enfin le président de la République, S.E.M. Patrice Talon, la délégation de l’APF repart, ce jour, mercredi 05 février 2020, très satisfaite des avancées notables enregistrées dans la consolidation de la démocratie après les législatives de 2019.

Dans le communiqué final qui a sanctionné la mission de l’APF conduite par son Président, le président du Parlement ivoirien, S.E.M. Amadou Soumahoro, ce mardi 04 février 2020 à Novotel de Cotonou, la délégation a salué la grande ouverture d’esprit qui a prévalu et surtout les avancées dans le renforcement de la démocratie et la paix depuis les dernières élections législatives. Comme avancée, la délégation, conduite par Amadou Soumahoro, a noté la consolidation des partis politiques au niveau national  et leur financement sur fonds public. Elle se réjouit également des promesses du président de la République d’œuvrer à un climat politique véritablement apaisé et à des élections transparentes, inclusives et renforçant le pluralisme. Aussi, la mission de l’assemblée parlementaire de la francophonie estime que les prochaines élections communales constituent un baromètre pour toutes ces avancées. L’APF  pourrait alors être amenée à suggérer à son prochain Bureau au Maroc en juillet 2020, la levée de la mise sous alerte du Bénin, a mentionné la mission dans on communiqué final.

1 commentaire
  1. karimath dit

    c’est mieux comme ca mon cher president. soyez un vrai democrate et tout ira bien.
    n’ecoutez pas les klebes qui vous flattent et vous induisent en erreur.
    concentrez vous plus sur vos chantiers et moins sur la politique, nous vous aiderons a reussir avant 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus