Deux éléments des forces de l’ordre abattus au Niger

Les autorités nigériennes ont indiqué lundi, qu’en l’espace de 72 heures, deux agents des forces de l’ordre ont été abattus par des terroristes présumés. Les incidents, séparés, se sont produits à Tagantessoum et à Ayérou, dans la région de Tillabéry (Ouest), proche de la frontière avec le Mali.

Une source sécuritaire citée par les médias, a indiqué qu’un agent des eaux et forêts et un policier avaient été tués par des djihadistes présumés. Selon la même source, le policier a été tué alors que le poste de police d’Ayérou, où il était en poste, a été la cible d’attaque. Quant au garde forestier, il a été « abattu puis brulé » dans son propre véhicule à Tagantessoum, par des assaillants circulant sur trois motos, ont précisé les mêmes sources.

Deux incidents distincts mais qui se sont déroulés dans une zone précise du Niger qui laisse entrevoir le genre d’attaque dont il s’agit. Le nord du Niger près de la frontière avec le Mali est en proie à des groupes terroristes qui tuent tant des civils que des militaires. En un mois, les forces armées nigériennes ont perdu 160 soldats lors d’attaques contre leurs bases dans la région.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus

X